Les idées reçues combattues par l’AIDUCE

Les préjugés concernant la cigarette electronique sont nombreux. Après le réseau prévention tabac de la Côte d’Or,  l'association AIDUCE prend le relais en proposant sur son site un livret destiné à lutter contre les idées reçues. En effet, l'association rappelle le fait que la composition des e-liquides pour cigarettes électroniques vendus dans le commerce est bien connue. Le propylène glycol et la glycérine végétale sont entre autre sources de polémique, mais qu'ils disposent tous deux d'une étude toxicologique très favorable à la réduction des risques pour le fumeur.

Par ailleurs, l'AIDUCE réfute formellement l'idée lancée par de nombreuses personnes, à savoir que la vape serait aussi nocive que la cigarette traditionnelle. Le monoxyde de carbone et les goudrons sont en effet absents dans l'e-cigarette, et ce sont ces composants qui sont à l'origine des principales maladies liées au tabac.

De plus, l'association souligne qu'aux doses administrées par le vapoteur ou le fumeur, la nicotine ne présente aucun danger pour l'homme, s'agissant seulement d'une substance psychoactive comme la caféine présente dans le café et le thé. Celles et ceux qui affirment une absence d'études sur la cigarette électronique ont de plus absolument tort. Les travaux réalisés sur le sujet sont notamment développés dans les magazines hors-série de l'AIDUCE.

En ce qui concerne les arômes bonbons, ils ne semblent pas forcément attractifs pour les jeunes et n'inciteraient pas à accroitre le nombre de fumeurs. Ces consommateurs sembleraient seulement attirés par le vaporisateur personnel comme ils le sont généralement par les nouveaux produits.

L 'AIDUCE rappelle enfin que le vapotage passif n'existe pas à proprement parler. Ainsi, une interdiction de vapoter dans les lieux publics ne trouve pas de justification médicale. L'association émet néanmoins une réserve sur l'utilisation à long terme de l'e-cigarette, en rappelant que le produit doit toujours se comparer au tabac fumé dont les effets sont dévastateurs sur l'organisme. Par conséquent, les témoignages de personnes qui vapotent “depuis six à sept ans” permettraient d'obtenir un certain nombre d'éléments sur les effets à moyen terme.

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle
Paiement sécurisé
Commandez en toute sécurité
Livraison rapide
Expédition & Livraison rapide
Service client
À vos côtés 7j / 7 !
Satisfait ou remboursé
7 jours pour changer d'avis

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,